Les avantages de la formation diplômante

formation diplômante

Les formations diplômantes et contrat de professionnalisation sont sanctionnées par un diplôme d’Etat visant l’intégration et le maintien dans l’emploi. Depuis la loi de modernisation sociale, la Commission Nationale de la Certification Professionnelle enregistre ces diplômes nationaux et titres des établissements publics et privés dans un Répertoire National des Certifications Professionnelles.

Les évolutions technologiques et économiques exigent de plus en plus de compétences techniques ou professionnelles pointues. En effet, de nombreux métiers offrent des perspectives d’emploi favorables à condition de disposer des compétences indispensables à son exercice. Par ailleurs de plus de salariés souhaitent changer de métier ou devenir entrepreneur et décident de suivre une formation diplômante. Le plus souvent ce n’est pas une question d’âge, mais de motivation, de valeurs ou de questionnements qui émergent d’une situation d’entreprise ou d’une aspiration personnelle et de plus en plus des personnes ayant interrompu leur carrière pour reprendre une formation diplômante de 25 à 56 ans. Ce qui déclenche la volonté de reprendre une formation diplômante, c’est un environnement professionnel mouvant, des opportunités qui se présentent, le souhait de changer de parcours professionnel… Très souvent, un licenciement économique permet de se poser et de construire ce type de projet afin de changer de métier ou de créer une entreprise.

Aujourd’hui, ce scénario fait partie du devenir de beaucoup de salariés licenciés économiques dans le cadre d’un Plan de Sauvegarde de l’Emploi dans leur entreprise. La première étape, essentielle, sera de définir son projet et de le confronter à la réalité économique, à ses motivations personnelles et à ses atouts professionnels. Pour cela, il faut se poser les bonnes questions : qu’est-ce que je veux faire ? Mon projet est-il cohérent avec la réalité du marché ? Les entreprises recherchent-elles des candidats issus de la formation que vous visez ? Ce travail d’introspection peut très bien se faire tout seul dans son coin. Ceci étant dit, il est clair que le regard extérieur d’un professionnel permet d’affiner un projet. Certains organismes financeurs, comme le Fongecif, favorisent la prise de charge des formations si le salarié a au préalable passé un bilan de compétences. Le projet professionnel et le diplôme visé auront été définis en amont, et plus la réinsertion sera facilitée pour la simple et bonne raison que vous aurez été confronté à la réalité du marché et que vous aurez pris un certain nombre de contacts en amont pour valider votre projet.